Hygiène de vie selon la médecine chinoise

L’hygiène de vie tient une place importante dans la médecine chinoise, les traitements ne se concentrent donc pas seulement sur l’état du corps du patient. Ils prennent également en compte les facteurs environnementaux, le mode de vie et le régime alimentaire du patient.
Par conséquent, une partie de l’efficacité de la médecine chinoise est due aux changements d’hygiène de vie qu’elle conseille. Ceux-ci permettront non seulement de prolonger l’effet du traitement, mais aussi d’améliorer la santé globale du patient et d’éviter une rechute ou/et contracter une autre maladie.

 

 

1) Surmenage physique ou intellectuel

 

Medecine chinoise: les causes des maladiesLe travail peut être une des causes de surmenage physique ou intellectuel. En effet, le type de métier que nous faisons peut profondément influencer notre système énergétique. Lors d’un travail normal, le Qi utilisé peut facilement se régénérer grâce à une alimentation correcte et du repos.

Lorsque le surmenage s’étale sur plusieurs mois ou années, le Qi ne peut plus être reconstitué rapidement par la rate. Dans ce cas, la personne a besoin d’une réserve, alors elle puisera dans son Jing (l’essence originelle). Ce dernier peut par la suite s’épuiser en faisant apparaitre des signes de déficience du Yin.

 

– Trop d’activité physique au de travail épuise d’abord le Qi de la rate, cette dernière est la source de production du Qi et du Sang mais contrôle également les muscles. Lorsque cette activité devient excessive, le foie est également sollicité pour fournir son sang et son Yin aux tendons et aux muscles, pouvant engendrer un épuisement du sang et du Yin du foie.

Les efforts physiques ne sont pas les seuls pouvant aboutir à un surmenage physique, voici quelques exemples:

  • L’utilisation excessive d’une partie du corps, c’est à dire le plus souvent un mouvement répétitif, peut causer une stagnation du Qi dans la partie concernée.
  • La station debout prolongée affaiblit les reins.
  • Soulever régulièrement du poids affaiblit les reins et toute la région du bas du dos.

Par ailleurs les classiques de la médecine chinoise nous disent:

  • Une utilisation excessive des yeux blesse le sang/cœur
  • Rester trop allongé blesse le Qi/poumon
  • Rester trop assis blesse les muscles/rate
  • Rester trop debout blesse les os/reins
  • La pratique excessive d’exercices blesse les tendons/foie

 

– Une activité intellectuelle excessive peut quant à elle entrainer une déficience du Yin. L’activité mentale couplée au stress est très répandue de nos jours. Ajouter à cela des repas sur le pouce pris à des heures irrégulières tout cela aura pour conséquence d’affecter l’estomac, la rate et les reins.
Une alimentation irrégulière ou le fait de manger très tard peut causer une déficience du Qi ou du Yin de l’estomac (voir plus bas pour l’hygiène alimentaire).

 

– On peut également ajouter dans cette catégorie la pratique intensive d’un sport, mais aussi son contraire : le manque d’exercice.

La pratique intensive d’un sport aura pour effet, comme le surmenage physique au travail, un épuisement du Qi, du sang et du Yin du foie.

Les athlètes ont souvent des déséquilibres du fait de pousser leur corps à l’extrême, cela les rend très souvent susceptibles d’avoir des infections ou blessures. A long terme ils peuvent développer une déficience chronique du Qi du fait du stress excessif sur les reins.

Tout comme les mouvements répétitifs au travail, certains sports peuvent causer une stagnation de Qi dans la région du corps la plus sollicitée : le footing dans les genoux, le tennis dans le coude, l’haltérophilie dans le bas du dos.

 

– Le manque d’exercice physique, l’excès d’inactivité, peut aboutir à une stagnation du Qi, la pratique d’un sport régulier permet une circulation correcte de celui-ci.
Les exercices de Qi Gong ou de Tai Ji Quan ont pour but de développer le Qi plutôt que les muscles. Ils sont utiles pour les personnes ayant une déficience du Qi et donc pas assez d’énergie pour la pratique des sports en général.

 

 

2) Déséquilibre alimentaire (hygiène alimentaire)

 

hygiène alimentaireL’estomac et la rate ont la responsabilité de transformer la nourriture et d’extraire les essences des aliments, qui passeront par la suite dans le poumon de façon à ce que celui-ci diffuse le Qi dans le corps. Si on se nourrit de malbouffe ou de quantité déséquilibrée, alors la rate (l’organe central de production du Qi) souffrira de trop d’humidité, et le Qi du corps s’épuisera pouvant causer une maladie.

 

La technique consistant à essayer de maigrir en se privant et en restant affamé toute la journée, affaiblit le Qi de la rate et peu en fait avoir pour conséquence une augmentation du poids parce que la rate sera trop faible pour transformer les aliments et boissons. Une alimentation équilibrée a besoin d’être mangée pour renforcer non seulement la rate, mais aussi l’estomac.

Le contraire de la privation, la suralimentation aura aussi pour effet d’affaiblir la rate et l’estomac puis amènera à une accumulation de mucosités et à une stagnation d’aliments.

 

D’autres habitudes alimentaires peuvent également affecter la rate et estomac:

  • Une consommation excessive d’aliments froids (eau glacée, glace ou nourriture réfrigérée) peut affaiblir la rate.
  • Les légumes crus, salades et fruit consommés en excès peuvent affaiblir le Yang de la rate. Fortement contre-indiqué pour les personnes ayant déjà une faiblesse de cet organe.
  • Une consommation abusive d’aliments de nature chaude et de saveur piquante (curry, piments, agneau…) procurera trop de chaleur dans l’estomac et le foie.
  • Une nourriture grasse ou huileuse consommée en excès (friture, lait, fromage, beurre, crème…) causera des mucosités ou de l’humidité qui bloqueront les fonctions de transformation et de transportation de la rate.

 

La façon dont la nourriture est consommée peut interférer avec la digestion et causer une déficience du Yin de l’estomac, par exemple:

 


Comme toujours dans l'approche de la médecine chinoise, l'équilibre est maître. Si une personne suit une alimentation équilibrée et saine, alors la rate restera saine également et le Qi du corps sera suffisant. L'inconvénient dans beaucoup de pays occidentaux est l'importance excessive du sucre et de la nourriture industrielle qui ne permet pas d'avoir cet équilibre.Pour plus d'informations sur l'hygiène alimentaire selon la diététique chinoise, je vous invite à lire le mini cours gratuit.

 

3) Une vie sexuelle excessive ou frustrée

 

En médecine chinoise, une vie sexuelle excessive endommage le Jing des reins et peut engendrer à long terme des problèmes de déficience. Les fluides sexuels chez l’homme sont la manifestation externe du jing des reins, d’où la perte de ceux-ci amène à un déficit temporaire du Jing des reins.

Chez la femme, les fluides sexuels sont principalement Jing-Ye (liquides organiques). Toutefois, un nombre excessif de grossesses peut sérieusement affaiblir le Jing et le sang de la femme.

 

Normalement la perte de fluide sexuel n’aboutit pas à un affaiblissement. Cependant lorsque l’activité sexuelle est excessive, le corps n’a pas le temps de rétablir le Jing.

 

Ce qui est considéré comme activité sexuelle « excessive » est souvent débattu, mais il est considéré que c’est lorsqu’une fatigue marquée apparait. Ceci est d’autant plus vrai lorsqu’elle est accompagnée de:

  • Vertiges
  • Vision floue
  • Douleurs au bas du dos
  • Genoux faibles
  • Besoin fréquent d’uriner

 

Le niveau de désir sexuel est en fonction du Qi et du Yang des reins:

  • dans le cas d’une déficience de Yang des reins : le désir sexuel est affaiblit ou disparaît
  • dans le cas d’une déficience de Yin des reins : un intérêt excessif envers le sexe, rêves érotiques, émissions nocturnes et incapacité à être satisfait.

 

Des facteurs causant une vie sexuelle peu satisfaisante peuvent être la cause de maladie, notamment lorsqu’elles génèrent beaucoup de frustration, d’anxiété et de tristesse.


Écrire commentaire

Commentaires : 0